Scrabble et cinéma
Franais English
LES TROIS FRÈRES
LES TROIS FRÈRES
1995 - réalisé par Didier Bourdon et Bernard Campan (France)
avec : Didier Bourdan, Bernard Campan, Pascal Légitimus, Antoine Du Merle, Anne Jacquemin ...
L'HISTOIRE : Trois frères qui s'ignorent héritent d'une fabuleuse fortune de 300 millions. Mais tout s'effondre. Huissiers, police aux trousses, cavale, vols, mendicité ... et un gamin sur les bras. Les ennuis commencent !
LE SCRABBLE : Le patron et futur beau-père de Didier (Didier Bourdon) est un passionné de Scrabble et ne manque pas de proposer une partie à son futur gendre.
SCÈNE 1 à 0h03'








Une grande surface. Au-dessus des cabines d'essayage est branchée une caméra pirate. Une charmante dame blonde pénètre à l'intérieur d'une cabine et. commence à se déshabiller. Aussitôt l'image apparaît sur le moniteur de surveillance.

Didier (Didier Bourdon), le surveillant, admire avec une certaine excitation la superbe plastique de la jeune dame.

Mais il est surpris par l'arrivée soudaine de Charles-Henri, son patron et futur beau-père, et coupe aussitôt l'image. Celui-ci ne s'est aperçu de rien.

Charles-Henri : Ah ! Le zèle, toujours le zèle ! Didier, reposez-vous de temps en temps, n'en faites pas trop.
Didier : Non, on s'en fait pas, vous savez, c'est ...
Charles-Henri : J'ai pas envie que mon futur gendre se tue à la tâche. Après, je me ferais enguirlander par ma fille. A ce soir !
Didier : A ce soir oui !
Charles-Henri : Et ... un petit Scrabble ? Hmmm ?
Didier : Ouais, avec plaisir.

Le patron descend les escaliers en rigolant.

Charles-Henri : Ah, quel bosseur !

Didier remet aussitôt l'image de la cabine. La charmante dame blonde a disparu, c'est une honorable vieille dame qui a pris sa place.

Didier : Oh merde ... MERDE !
SCÈNE 2 à 0h12'






Le soir venu, Didier dîne chez son beau-père. Celui-ci engage la conversation sur la date du mariage de Didier et sa fille, mais Didier n'est pas très enthousiaste ...

Didier : J'ai pas très faim.
Charles-Henri : Mais ...
Didier : J'ai peut-être besoin de prendre un peu l'air.

Le beau-père compatit, convaincu que le pauvre Didier a perdu sa mère dans la journée (une excuse bidon de Didier pour quitter la grande surface et aller chez le notaire).

Charles-Henri : Ah oui ... Après cette rude épreuve, je comprends, oui ...
Charles-Henri : Oh, un petit Scrabble, ça vous remontera !
Didier : Non ... Non, je préfère sortir Choupette (le chien du beau-père)
Charles-Henri : Ah oui, mais j'ai droit à ma revanche d'hier soir, dites donc ! J'ai eu du mal à digérer vos 70 points, là. Avec quel mot, déjà ?
Didier (en serrant les dents) : HOMICIDE
 


Accueil - Barème - Contact - Liens - English version